le Fini suivant les Mathématiques autrement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Fini suivant les Mathématiques autrement

Message par Admin le Mer 30 Juil - 10:35

Ces Mathématiques autrement sont le modèle mathématique qui donnent aux Nombres une origine commune .

la réflexion qui s'impose est celle ci : le modèle des Mathématiques actuelles aurait il une différence telle,  qu'il pourrait être dit  : deux modèles différents peuvent expliquer les Sciences . Fait qui conduirait à l'incertitude. 

Ou bien le modèle des Mathématiques actuelles et le modèle de Mathématiques différentes aurait des parties communes. Cela conduirait à passer de l'incertitude au certain  suivant les parties communes . Mais au final laisserait toujours l'incertitude

Ou bien encore le modèle des Mathématiques actuelles  totalement inclus dans le modèle des Mathématiques différentes, cela serait  passer de l'incertitude au certain  sans jamais en sortir. Une seule voie,  un seul chemin.

A l'évidence, le contraire, ce modèle "mathématiques différentes" totalement inclus dans le modèle "mathématiques actuelles" cela n'apporterait aucun changement.

Quelle est cette différence si  importante dans les modèles que l'un des modèles, conduit à l'incertitude et l'autre au certain. 

Cette différence dans les modèles se résume ainsi :

- Dans le modèle des Mathématiques actuelles,  la variation continue sur les Nombres et leurs Puissances suivant l'exponentielle, par inversion tend vers zéro ( asymptotique )

- Dans le modèle des mathématiques différentes, la variation sur les Nombres et leurs Puissances continu  par l'exponentielle, par inversion renvoi à zéro ( rencontre )  par suite de la construction d'un chemin inverse. 


- Dans le modèle des mathématiques différentes , tous les Nombres toutes leurs  puissances ont un chemin inverse  qui ramène à zéro . Ce chemin passe par les combinaisons et permutations  de toutes les parties du Nombre déstructuré.

La conclusion qui en a été extraite, toutes démonstrations confondues :

  l'infini est assimilable au fini expansif , dés lors que : le Nombre inscrit dans une structure ayant une origine , d'un point différent de cette dernière , sont uniquement deux  possibilités :
-  augmenter la dite structure de + une unité
- ou par une inversion et un chemin différent retrouver l'origine.

Soit une boucle fermée que + une unité rend expansive ; soit encore suivant ces mathématiques différentes , une transition entre deux états.

copyright Jean-claude LELONG-BONNARIC  5 aout 2014   14 h

Admin
Admin

Messages : 505
Date d'inscription : 12/07/2014
Age : 73
Localisation : Albi

http://math-autrement.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Fini suivant les Mathématiques autrement

Message par Admin le Sam 16 Aoû - 8:17

J'observe que Google a référencé ce travail de recherche par un renvoi d'adresse sur le sujet du fini. Ce qui me parait un excellent choix comme centre d’intérêt autour duquel ce retrouve les concepts et modèles qui font la base de ces mathématiques autrement.

Le lecteur pourrait prendre l'emploi du "je" pour une forme d'égocentrisme exacerbé pour faire valoir d'un nom. Il n'en est rien. Si cela avait été le cas, cela fait plus de quarante ans que je possède des solutions adaptées pour des énigmes mathématiques et je n'ai pas publié pour autant. L'emploi du "je"  est simplement le reflet d'une conscience affirmée autant dans ses pensées que ses actes. Rien qui pourrait classifier dans une fausse hiérarchie. Tout au plus , l'emploi du "je" dans les textes ne serait que l'expression de cette différence.

Admin
Admin

Messages : 505
Date d'inscription : 12/07/2014
Age : 73
Localisation : Albi

http://math-autrement.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Fini suivant les Mathématiques autrement

Message par Admin le Sam 16 Aoû - 9:40

Les analyses réalisées remettent en cause tous les moyens de codages actuels;  tant le système RSA (factorisation de deux Nombres Premiers)  que le système utilisant les points sur les courbes elliptiques  et cela ne dépend pas d'une grandeur au Nombre pour en augmenter la difficulté de recherche par un calculateur actuel, les expressions sont de type polynôme et la Structure suivant ces mathématiques autrement, fait la démonstration que l'un et l'autre utilisent des données inscrites dans un ensemble fini.

Je tiens à rassurer la sécurité des données reste  préservée. D'une part, comme j'en donnerai l'explication,  si le fini = infini -1 ; avec ces Mathématiques autrement le fini peut être aussi volontairement indéterminé. Dans le terme volontaire , ce trouve le moyen de codage non inversible sans devoir tester tous les cas possibles de infini-1. Mais aussi comme il sera fait mention, la transformation d'une valeur analogique /en mot binaire rend un moyen de codage simple d'utilisation

A toute fin utile du puriste mathématicien, P & NP  sont dans ces deux formes de mathématiques actuelles et autrement. Le Non Polynomial est dans l'indéterminé alors que le Polynomial est dans le continu.


C'est logique, l'indéterminé résulte de  rupture dans le continu.


http://math-autrement.forumactif.org/t3-sciences-decalees

Admin
Admin

Messages : 505
Date d'inscription : 12/07/2014
Age : 73
Localisation : Albi

http://math-autrement.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Fini suivant les Mathématiques autrement

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum