Magazine de Vulgarisation - convergences avec les sujets traités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Magazine de Vulgarisation - convergences avec les sujets traités

Message par Admin le Dim 15 Fév - 10:46

J'ouvre cette rubrique,  pour montrer à quel moment je perçois une convergence sur les sujets que j'ai déjà exprimé.

La RECHERCHE  n°496 " Comprendre les espaces de dimension 3"  par Nicolas Bergeron

Après une lecture de l'article,  sans avoir employé les mêmes termes , lorsque je fais une description  d'une géométrie du fini expansif , je retrouve ce qui se trouve dans cet article , notamment la superposition des surfaces.

La solution que j'ai apporté pour relier celles ci entre elles, c'est le fait d'avoir trouvé un effet de torsion produit par la diminution de 1/N, que j'explique par : parcourir un cycle complet sur un cercle et revenir à la position initiale, c'est parcourir tous les points 1 fois, plus 2 fois le point d'origine.

J'ai même expliqué comment j'ai pu voir cela . Disant même que j'en ai produit une représentation géométrique .
Celle ci serait facile à comprendre , en dimension 1 et dimension 2  , sur un plan géométrique , aucune ligne aucune courbe ne peut se croiser . Il ne peut y avoir de superposition ( sans produire une dimension 3) . Il ne peut y avoir que des inversions.

Pour une dimension 3 , j'ai écrit  que c'est comme une boule de papier journal froissé.

Je sais que cela est en langage gloubi-glouba, mais le Scientifique qui veut chercher à comprendre, sait faire la différence entre l’incohérence du m'importe quoi et la cohérence d'une réflexion.

Je n'aurai qu'à montrer la forme géométrique pour que de suite cela soit compris . Mais je ne le fais pas tant que cela ne me sera pas demandé.

C'est la rançon du rejet sans explication !

Cette torsion qui est produite par l'inversion, construit la troisième dimension en imposant à la surface ce qui serait son épaisseur.

Il est évident que si je dis , que chaque fois que je fais un cycle complet je fais un mouvement inverse dés le deuxième cycle , je puisse passer pour dérangé de l'esprit. Mais  si vous observez bien :

- Si sur la circonférence d'un cercle sans bouger  , je prolonge un regard, c'est ma nuque que je vois, si je positionne mon double,  sans bouger il est derrière moi, et  aura parcouru le cycle entier du cercle.  si je fais demi tour sur moi même , j'ai mon image miroir.  Si je supprime mon original , j'ai encore mon double qui à bien parcouru le cycle du cercle.

C'est équivalent au déplacement initial sur le cercle , animé d'un mouvement de rotation pour retrouver mon image miroir .

Que puis je avoir fait  ?    

- J'ai déstructuré le mouvement cyclique en deux mouvements, ( comme si j'avais une composition de deux ondes opposées, Champs électrique Champs magnétique dans la même continuité)

Soit le cycle supporte son inversion, ce que nulle personne n'avait encore envisagé.

La structure Tri-Orthogonale en est la base Mathématique qui montre que la continuité,  est une structure de calcul existante et qui n'existe que par le combinatoire. C'est un calculateur à elle seule et sous deux formes : logique et analogique .


Admin
Admin

Messages : 505
Date d'inscription : 12/07/2014
Age : 72
Localisation : Albi

http://math-autrement.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum